Fluidr
about   tools   help   Y   Q   a         b   n   l
User / Expressionist Photographer / rosanero 35 /92
Pierre Gély-Fort / 984 items
"rosanero" the slideshow :

pierregelyfort.com/rosanero


"Quand au tout début du siècle dernier les couleurs de Palermo changent et deviennent « rosanero » (rose & noir), arborant ainsi les « couleurs de l’amer & du sucré », la double personnalité de la ville s’affiche.

Tenter de pénétrer la chair et l'âme de Palermo via l’art du portrait de ville s’avère tout aussi délicat & périlleux que l’art du portrait humain. Quant à vouloir séparer l’amer du sucré, cela semble a priori « mission impossible » tant les deux personnalités s’entrecroisent.

C’est pourquoi les clichés présentés en cet ouvrage se veulent refléter l’univers duel et particulier qui se dégage des lieux et de leur âme, en deux temps :

• à la prise de vue, la photographie s’accroche à la ville, son apparence & son reflet.
• au traitement la teinte, la saturation & la luminosité du « rosa » de Palermo illuminent les basses lumières de chacune des images de ce livre, renvoyant une atmosphère aigre-douce dans les ombres & les noirs.

Palermo purement émotionnelle ici, ne cède jamais à l’illusion documentaire ou photo-journalistique.
Elle se complaît exclusivement dans une narration au duo poétique tour à tour brut & sophistiqué et évite ainsi délibérément les effets de manche, de fantaisie, de maniérisme afin de laisser le face-à-face quelquefois brutal entre le spectateur et la ville d’aujourd’hui.

Pris isolément, la plupart des sujets palermitains photographiés semblent ne pas porter en eux la dimension tragique ou joyeuse que les images révèlent.
Palermo serait-elle donc une Commedia dell’Arte ?
Elle incarnerait plutôt l’Opera dei Pupi théâtre sicilien de marionnettes inscrit au patrimoine culturel de l’humanité, avec tous ses masques-personnages archétypaux et décors cultes, ancrés dans notre imaginaire collectif.

Contre la volonté vaine de voir en la ville-théâtre un semblant de Dr Jekyll & Mr Hyde, Palermo impose sans aucun compromis son identité & sa singularité en brouillant les cartes par son dédoublement de personnalité avec un sentiment d’inachevé.

Des facettes les plus sombres aux facettes les plus éclatantes, le « rosanero » de Palermo au goût acidulé des bonbons anglais nous envoûte avec délice ... inexorablement, indéfiniment !"
Popularity
  • Views: 10929
  • Comments: 8
  • Favorites: 660
Dates
  • Taken: Feb 13, 2020
  • Uploaded: Aug 14, 2021
  • Updated: Aug 16, 2021