Fluidr
about   tools   help   Y   Q   a         b   n   l
User / Hélio Phil / Sets / Martin Pêcheur
19 items

N 45 B 1.1K C 25 E Sep 14, 2020 F Sep 14, 2020
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

A peine arrivé dans l'abri , en PCA , qu'un Martin s'est posé dans un arbre tout proche...
J'ai eu droit à une minuscule lucarne entre feuilles et branches...
Le résultat est spectaculaire et change du Martin isolé sur son perchoir . Décors 100% naturel !

Tags:   Rouge

N 35 B 641 C 17 E Sep 3, 2020 F Sep 6, 2020
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Tintin rejoint son poste de guet... ☺

N 31 B 1.0K C 10 E Jul 6, 2020 F Oct 5, 2020
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Le Martin pêcheur est aux oiseaux ce que l'Ecureuil est aux rongeurs...Un chanceux !
Chouchou des photographes , tout le monde l'aime (bon , j'ai quand même entendu des pêcheurs débiles , qui considèrent que les poissons leur appartiennent , rouspéter contre lui...)

Sinon , pour les nouvelles du jour , les "premiers de cordées" si cher à notre souverain continuent sans relâche la destruction de la nature pour s'enrichir au plus vite , pensant qu'avec leurs milliards il pourrons se mettre à l'abri de sa colère qui gronde...
On ne parle même plus des marées noires et en Russie une pollution de plus entraine la mort de milliers d'animaux marins :

www.ouest-france.fr/europe/russie/russie-une-catastrophe-...

Lumix G9 200mm+1.4X 400iso f/6.3 1/800 s , ça le fait aussi quand l'AF daigne faire la MAP ...

Tags:   Vert

N 32 B 707 C 12 E Jul 6, 2020 F Jul 7, 2020
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Et alors que j'observais la famille Grèbe , assis sur la rive , Martin est venu me rendre visite... ☺
C'est tout de même la première fois que je photographie Martin à six mètres en étant totalement à découvert !

Lumix G9 280mm (200 mm Elmarit + 1.4X) 400iso f/6.3 1/1000s Distance: 6 m environ

Tags:   Rouge

N 25 B 1.3K C 11 E Jul 4, 2020 F Jul 15, 2020
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Regard quelque peu inquisiteur de ce jeune Martin... S'interroge t-il sur la connerie humaine qui semble sans limites ? Voici un petit article de l'AFP : "rebelles" et "autorités" se chamaillent pour des histoires de sous , alors que la catastrophe écologique (une de plus...) est imminente et que sont coût sera mille fois supérieur... et encore le coût écologique ne se chiffre pas... Ci dessous un extrait de l'article :


Yémen: vive inquiétude de l’ONU face à un risque de marée noire
16 JUILLET 2020 PAR AGENCE FRANCE-PRESSE


L’ONU a exprimé mercredi, lors d’une session inhabituelle du Conseil de sécurité consacrée à un vieux pétrolier ancré au large du Yémen, sa vive inquiétude face au risque d’une marée noire sans précédent en mer Rouge alors que ce navire se dégrade.


L’ONU a indiqué avoir fait parvenir mardi aux rebelles Houthis, maîtres de la zone où se trouve le navire, des détails sur la mission envisagée et attendre une réponse au plus tôt.

Dimanche, l’ONU avait fait savoir que les Houthis, soutenus par l’Iran, avaient donné leur accord de principe à une évaluation. Mais à l’été 2019, ils avaient fait de même et une mission onusienne organisée à partir de Djibouti avait été annulée par les rebelles à la veille de l’opération.

Le FSO Safer, construit en 1976, utilisé depuis 1987 comme « réservoir de pétrole flottant », n’est plus entretenu depuis 2015, date de l’entrée en guerre au Yémen d’une coalition dirigée par l’Arabie saoudite en soutien du gouvernement yéménite combattant les rebelles.

Le pétrolier est ancré au large du port de Hodeida (ouest) et contient l’équivalent de 1,14 million de barils de pétrole, selon le Royaume-Uni, à l’origine de la visioconférence du Conseil de sécurité. Il pourrait à tout moment se briser, exploser ou prendre feu, estiment des experts.


« Son état se dégrade chaque jour, augmentant la possibilité d’une fuite de pétrole », a confirmé Inger Andersen, cheffe du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, mettant en garde contre « une catastrophe environnementale, économique et humanitaire imminente », a-t-elle dit.


A l’issue de consultations à huis clos, le Conseil de sécurité a publié un communiqué faisant part de sa préoccupation.

« Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde inquiétude face au risque croissant que le pétrolier Safer puisse se rompre ou exploser, provoquant une catastrophe environnementale, économique et humanitaire pour le Yémen et ses voisins », souligne leur communiqué approuvé à l’unanimité.


En juin, les Houthis avaient demandé la garantie que le navire soit réparé et que la valeur du pétrole à bord serve à payer les salaires d’employés houthis. La semaine dernière, le gouvernement yéménite a rétorqué qu’elle devait être dépensée pour la santé de la population alors que le pays subit toujours la pire crise humanitaire au monde.

Durant ce temps , nos politiciens , en mal d'amour (et en préparant les prochaines présidentielles) font du "green washing" dans tous les médias... C'est vrai que c'est loin le Yemen et que pour l'instant , la priorité est d'engraisser les actionnaires ...


26.3%