Fluidr
about   tools   help   Y   Q   a         b   n   l
User / Grégory PERRIN (lisalou38)
Gregory PERRIN / 3,501 items

N 15 B 179 C 1 E Aug 11, 2019 F Sep 19, 2019
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Chronique indienne, suite : Avadutha

Avadutha qui es tu ? Que fais tu ?
Ton statut social semble pour le moins original.
Tu ne sembles intéresser par personne,
pourtant les gens du coin, eux, te connaissent tous...
Ils te voient comme un fou, mais, à la fois, comme une sorte de sage : Un Avadutha
Je t'ai croisé presque chaque jour en longeant la côte, à différents endroits, différents moments.
Ton parapluie toujours à la main, habits identiques, plutôt fière allure, tu contemples la mer inlassablement...
L'animation parfois à quelques pas de toi, cérémonies religieuses, vagabondages en familles de fin de week-end, enfants qui jouent, balai des chiens errants ou encore de corneilles, quelque soit les moments, semble ne pas t'intéresser... !!!
Tu regardes la mer presque sans cesse, en dehors peut être, des moments où tu te déplaces ou encore cet instant où tu as ramassé un ballon de baudruche apporté par les vents.
Tu es le seul homme à pouvoir te rendre derrière la zone rouge interdite pour la sécurité, celle qui a été installé par les gardiens de côtes... Et que vraiment personne n'ose franchir...
Associable c'est certain, mais pourtant reconnu...Une des rares personnes que j'ai photographié en Inde sans avoir pu lui parler.
Un Fou et Un Sage...Un avadutha...Bien possible que tu te fiches de tout ça...Tu contemples la mer...
Et finalement c'est ta place...Avadutha...Les gens te reconnaissent pour ça...
Dans mon pays il est fort probable que tu sois sous traitement médical, voir enfermé...
Ta structure psychique est sûrement très originale, on pourrait sûrement te classifier par chez moi, te « traiter » et s'arranger pour que tu ne fasses pas trop « chier ».
La vie est elle plus douce sous les tropiques ? Je ne pense pas ! Par contre Avadutha dans ta situation il me semble qu'il y a beaucoup de dignité finalement, en tant qu'homme libre d'abord, mais également dans le regard que te portent les gens de chez toi.
Alors profites Avadutha, regardes la mer inlassablement et gardes tes mystères...

Avec Tamron France 35-150 mm f/2.8-4 Di VC OSD

www.gregperrinphoto.com

Tags:   gregperrinphoto.com GREGPERRIN TAMRON tamronfrance India

N 4 B 105 C 0 E Aug 8, 2019 F Sep 19, 2019
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Chronique indienne, suite : Avadutha

Avadutha qui es tu ? Que fais tu ?
Ton statut social semble pour le moins original.
Tu ne sembles intéresser par personne,
pourtant les gens du coin, eux, te connaissent tous...
Ils te voient comme un fou, mais, à la fois, comme une sorte de sage : Un Avadutha
Je t'ai croisé presque chaque jour en longeant la côte, à différents endroits, différents moments.
Ton parapluie toujours à la main, habits identiques, plutôt fière allure, tu contemples la mer inlassablement...
L'animation parfois à quelques pas de toi, cérémonies religieuses, vagabondages en familles de fin de week-end, enfants qui jouent, balai des chiens errants ou encore de corneilles, quelque soit les moments, semble ne pas t'intéresser... !!!
Tu regardes la mer presque sans cesse, en dehors peut être, des moments où tu te déplaces ou encore cet instant où tu as ramassé un ballon de baudruche apporté par les vents.
Tu es le seul homme à pouvoir te rendre derrière la zone rouge interdite pour la sécurité, celle qui a été installé par les gardiens de côtes... Et que vraiment personne n'ose franchir...
Associable c'est certain, mais pourtant reconnu...Une des rares personnes que j'ai photographié en Inde sans avoir pu lui parler.
Un Fou et Un Sage...Un avadutha...Bien possible que tu te fiches de tout ça...Tu contemples la mer...
Et finalement c'est ta place...Avadutha...Les gens te reconnaissent pour ça...
Dans mon pays il est fort probable que tu sois sous traitement médical, voir enfermé...
Ta structure psychique est sûrement très originale, on pourrait sûrement te classifier par chez moi, te « traiter » et s'arranger pour que tu ne fasses pas trop « chier ».
La vie est elle plus douce sous les tropiques ? Je ne pense pas ! Par contre Avadutha dans ta situation il me semble qu'il y a beaucoup de dignité finalement, en tant qu'homme libre d'abord, mais également dans le regard que te portent les gens de chez toi.
Alors profites Avadutha, regardes la mer inlassablement et gardes tes mystères...

Avec Tamron France 35-150 mm f/2.8-4 Di VC OSD

www.gregperrinphoto.com

Tags:   gregperrinphoto.com GREGPERRIN TAMRON tamronfrance India

N 2 B 100 C 0 E Aug 8, 2019 F Sep 19, 2019
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Chronique indienne, suite : Avadutha

Avadutha qui es tu ? Que fais tu ?
Ton statut social semble pour le moins original.
Tu ne sembles intéresser par personne,
pourtant les gens du coin, eux, te connaissent tous...
Ils te voient comme un fou, mais, à la fois, comme une sorte de sage : Un Avadutha
Je t'ai croisé presque chaque jour en longeant la côte, à différents endroits, différents moments.
Ton parapluie toujours à la main, habits identiques, plutôt fière allure, tu contemples la mer inlassablement...
L'animation parfois à quelques pas de toi, cérémonies religieuses, vagabondages en familles de fin de week-end, enfants qui jouent, balai des chiens errants ou encore de corneilles, quelque soit les moments, semble ne pas t'intéresser... !!!
Tu regardes la mer presque sans cesse, en dehors peut être, des moments où tu te déplaces ou encore cet instant où tu as ramassé un ballon de baudruche apporté par les vents.
Tu es le seul homme à pouvoir te rendre derrière la zone rouge interdite pour la sécurité, celle qui a été installé par les gardiens de côtes... Et que vraiment personne n'ose franchir...
Associable c'est certain, mais pourtant reconnu...Une des rares personnes que j'ai photographié en Inde sans avoir pu lui parler.
Un Fou et Un Sage...Un avadutha...Bien possible que tu te fiches de tout ça...Tu contemples la mer...
Et finalement c'est ta place...Avadutha...Les gens te reconnaissent pour ça...
Dans mon pays il est fort probable que tu sois sous traitement médical, voir enfermé...
Ta structure psychique est sûrement très originale, on pourrait sûrement te classifier par chez moi, te « traiter » et s'arranger pour que tu ne fasses pas trop « chier ».
La vie est elle plus douce sous les tropiques ? Je ne pense pas ! Par contre Avadutha dans ta situation il me semble qu'il y a beaucoup de dignité finalement, en tant qu'homme libre d'abord, mais également dans le regard que te portent les gens de chez toi.
Alors profites Avadutha, regardes la mer inlassablement et gardes tes mystères...

Avec Tamron France 35-150 mm f/2.8-4 Di VC OSD

www.gregperrinphoto.com

Tags:   gregperrinphoto.com GREGPERRIN TAMRON tamronfrance India

N 0 B 49 C 0 E Aug 8, 2019 F Sep 19, 2019
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

Chronique indienne, suite : Avadutha

Avadutha qui es tu ? Que fais tu ?
Ton statut social semble pour le moins original.
Tu ne sembles intéresser par personne,
pourtant les gens du coin, eux, te connaissent tous...
Ils te voient comme un fou, mais, à la fois, comme une sorte de sage : Un Avadutha
Je t'ai croisé presque chaque jour en longeant la côte, à différents endroits, différents moments.
Ton parapluie toujours à la main, habits identiques, plutôt fière allure, tu contemples la mer inlassablement...
L'animation parfois à quelques pas de toi, cérémonies religieuses, vagabondages en familles de fin de week-end, enfants qui jouent, balai des chiens errants ou encore de corneilles, quelque soit les moments, semble ne pas t'intéresser... !!!
Tu regardes la mer presque sans cesse, en dehors peut être, des moments où tu te déplaces ou encore cet instant où tu as ramassé un ballon de baudruche apporté par les vents.
Tu es le seul homme à pouvoir te rendre derrière la zone rouge interdite pour la sécurité, celle qui a été installé par les gardiens de côtes... Et que vraiment personne n'ose franchir...
Associable c'est certain, mais pourtant reconnu...Une des rares personnes que j'ai photographié en Inde sans avoir pu lui parler.
Un Fou et Un Sage...Un avadutha...Bien possible que tu te fiches de tout ça...Tu contemples la mer...
Et finalement c'est ta place...Avadutha...Les gens te reconnaissent pour ça...
Dans mon pays il est fort probable que tu sois sous traitement médical, voir enfermé...
Ta structure psychique est sûrement très originale, on pourrait sûrement te classifier par chez moi, te « traiter » et s'arranger pour que tu ne fasses pas trop « chier ».
La vie est elle plus douce sous les tropiques ? Je ne pense pas ! Par contre Avadutha dans ta situation il me semble qu'il y a beaucoup de dignité finalement, en tant qu'homme libre d'abord, mais également dans le regard que te portent les gens de chez toi.
Alors profites Avadutha, regardes la mer inlassablement et gardes tes mystères...

Avec Tamron France 35-150 mm f/2.8-4 Di VC OSD

www.gregperrinphoto.com

Tags:   gregperrinphoto.com GREGPERRIN TAMRON tamronfrance India

N 48 B 549 C 8 E Sep 15, 2019 F Sep 16, 2019
  • DESCRIPTION
  • COMMENT
  • O
  • L
  • M

A mes amis..

En leurs souhaitant de pouvoir toujours favoriser des relations saines, douces dans leurs vies.

Merci Kiki pour ta gentillesse, générosité, ta sincérité..

Avec Tamron France SP 90 macro vc 2,8

www.gregperrinphoto.com/
– avec Tamron France.

Tags:   gregperrinphoto.com GREGPERRIN TAMRON tamronfrance sp 90 macro macro


0.1%